Corona virus ou coronavirus

Chère lectrice, cher lecteur,
Suite aux réactions, il est clair que ce document répond vraiment aux besoins des gens qui ont un problème avec le corona mais aussi d’autres virus ou bactéries.
Je l’ai rédigé pour mes proches qui ont – ou qui auront – un besoin vital de l’information « rare » présente ici.
Ceci dit, je sais qu’il est difficile de faire circuler ce document quelque peu complexe, mais comment faire ?

Christian Bois, fondateur d’Une fabrique de communs, en 1986

Le premier document à lire se nomme « Kit de survie« .

L'affaire de la chloroquine / hydroxychloroquine c'est ici

Résumé : Comment booster son système immunitaire, comment lutter contre le virus par les huiles essentielles. 40 + références de recherches académiques sur la sensibilité des virus et la modulation du système immunitaire.
En fin d’article : l’OMS, trouver un praticien, les anti-inflammatoires, faire baisser – ou pas – la fièvre, la météo et le virus, le nombre de cas dans le monde.

4 milliards de documents en ligne sur le Corona virus.
Quatre mille millions de documents !
Et pourtant les gens autour de moi - famille, amis, voisins - sont complètement désemparés.
Alors nous réalisons la présente fiche qui se veut être la plus pertinente de toutes ! (rien que ça !)
Depuis la nuit des temps l’homme a su se défendre contre les virus

Mais tout se passe comme si ce savoir-faire avait disparu !!!
Pourtant il y a des résistants … et j’en fait partie.
Pas par choix mais parce que j’ai dû sauver ma peau vis à vis de virus et de bactéries.

Nous avons trouvé sur FR3 une autre sorte de résistante, Clothilde Palayer, pharmacienne.
Je commencerai cet article par l’intervention du Dr Palayer sur FR3.
https://www.youtube.com/watch?v=DdOHGYMd9U8

Attention :
Le projet d'Une fabrique de communs
et celui de Clothilde Palayer n'ont aucun lien ...
sauf que nous nous permettons de mettre un lien
vers sa vidéo.
Complément aux informations du kit de survie

Nos lecteurs nous ont demandé de rédiger un kit de survie compact ; les informations supplémentaire sont ici.

Prévention
Un choix de plantes qui renforcent le système immunitaire.
Selon l’état du système immunitaire.
Comme la prise va se faire sur la durée, les doses ne sont pas trop élevées.
Sauf si l’on a une immunité dans les cactus donc 1. Cure à dose élevée 2. Entretien à dose moindre.
Huiles essentielles par stick inhalateur.

Saturer la mèche d’huile essentielle de laurier noble par exemple

Plusieurs fois par jour.
Avant inhalation, laver le nez au serum physiologique ou à l’eau de mer diluée s’il est encombré.
Il est aussi important d’apprendre à expectorer. (2)
Cure
On ajoute les huiles essentielles en massage et par voie orale.

Enfants de moins de trois ans, uniquement massage.
Gel désinfectant

Gel d’aloe vera + 2 à 3% d’une ou plusieurs huiles ci-dessus.

Autre boosters

Vitamine C par prises de 500 mg pas +
Carr, Harvard, Jafari

Cuivre or argent

Ne pas attaquer le système immunitaire

Les produits laitiers épuisent le système immunitaire et sont une nourriture à microbes.
Il faut s’abstenir de les consommer dès qu’un virus est en vue – épidémie.

Boosters d’immunité et huiles essentielles anti-virus
L’automédication peut être dangereuse … et indispensable

Si l’on a l’habitude de décortiquer la littérature académique on peut se « débrouiller ».
Si l’on est moins à l’aise il faut se faire accompagner.

Quel praticien ?

Il est très difficile de trouver un médecin ou pharmacien qui soit formé à l’usage des huiles essentielles et encore moins à l’usage des plantes pour renforcer le système immunitaire.
Certains naturopathes sont formés.
D’où la nécessité du présent document pour que le patient ou candidat patient puisse être le maître d’ouvrage de son plan de santé.

Anti-inflammatoires

Il semble que la prise d’anti-inflamatoires AINS affaiblisse les défenses de l’organisme.
Ne les consommer que lorsqu’aucune autre solution n’existe et sous contrôle médical.

L’intox informationnelle se porte bien

Un site n’hésite pas à écrire : L’OMS dit que « prendre des remèdes traditionnels à base de plantes » n’est pas efficace contre le coronavirus Covid-19« .
Or l’OMS n’a jamais écrit cela !!! (1)

Météo : faut pas rêver !

Il faut se rassurer avec des informations avérées : ce que que nous diffusons ici.
Une information comme « le virus va disparaître avec l’arrivée du printemps » est tout sauf avérée.
En ce moment, c’est l’été dans l’hémisphère sud et il y a des cas de corona virus.
OMS
Ministère de la Santé Australien
Il faut donc plutôt se préparer à une longue période d’attention.

La chasse aux fausses informations

Une revue intéressante de l’AFP.

Ne pas faire baisser la fièvre automatiquement

Haute autorité de santé. Topo sur l’enfant applicable à l’adulte.

Les informations de l’Organisation mondiale de la santé

C’est ici.

Le suivi du nombre de cas dans le monde

Les chiffres avec notre commentaire.

L'article est enrichit au fil des questions et de l'information, ne pas hésiter à y revenir.
Notes

(1) OMS : « Certains remèdes occidentaux, traditionnels ou domestiques peuvent apporter du confort et soulager les symptômes de la COVID-19 mais rien ne prouve que les médicaments actuels permettent de prévenir ou de guérir la maladie. L’OMS ne recommande de prendre aucun médicament, y compris les antibiotiques, en automédication pour prévenir ou guérir la COVID-19. Cependant, plusieurs essais cliniques de médicaments occidentaux ou traditionnels sont en cours. L’OMS fournira des informations actualisées dès que les résultats des essais cliniques seront disponibles. »
La connerie a été écrite par TopSanté !!!

(2) L’expectoration joue un rôle très important dans la guérison !
Une métaphore : si l’on ne veut pas avoir de cafards dans sa cuisine il faut 1. éliminer tous les aliments non-enfermés dans des boites et bocaux 2. éliminer les cafards

Dans les poumons il y a, à la fois 1. de la « nourriture pour virus » – sans cela il n’y aurait pas de virus ! 2. des virus 3. des bactéries

Aussi il est très important 1. d’apprendre à expectorer 2. d’expectorer chaque matin AVANT d’avoir le moindre symptôme afin d’installer le réflexe

On découvre ainsi que chaque matin il y a un « petit quelque chose » qui sera aussi bien hors du système respiratoire que dedans !!!

(3) https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/21/agnes-buzyn-a-t-elle-classe-en-janvier-la-chloroquine-dans-les-substances-veneneuses_1782466?xtor=EREC-21-%5Bcovid%5D&actId=ebwp0YMB8s1_OGEGSsDRkNUcvuQDVN7a57ET3fWtrS85YexfBbkHGhMJMuTDOprn&actCampaignType=CAMPAIGN_MAIL&actSource=501718

Liens vers sites des fournisseurs

https://www.compagnie-des-sens.fr/huiles-essentielles-coronavirus/

Aromathèque sur FaceBook

Articles WikiPédia

Pour ce qui est des chapitres sur la santé, le WikiPédia francophone est très inégal.
Il y a souvent une censure sur les vertus médicinales des plantes, par exemple
Il faut aller sur l’article en anglais pour avoir plus d’information.
Quelque soit la langue, lire avec l’esprit critique est très conseillé.
Pas seulement pour WikiPédia puisque l’on a constaté qu’il y a autant d’erreurs dans les grandes encyclopédies classiques que dans l’encyclopédie ouverte et collaborrative.
Exemple de « truc grandiose » : « Il n’est pas du tout sûr que l’astragale booste l’immunité mais il ne faut surtout pas en donner si les médecins ont décidé de baisser l’activité immunitaire » !!! in WikiPédia anglophone
Dans l’article en espagnol sur le système immunitaire, l’effet positif de la fièvre est décrit, pas dans l’article en français.
Ce qui n’empêche pas WikiPédia d’être la base de tout travail de recherche !

Bibliographie
Pour l'instant les références ne sont pas classées par ordre alphabétique.
On peut retrouver un auteur à l'aide de la fonction "recherche".

« Astragalus ». NCCIH National Center for Complementary and Integrative Health, US National Institutes of Health. 29 November 2016. Retrieved 1 July 2019

Su, Guobin; Chen, Xiankun; Liu, Zhuangzhu; Yang, Lihong; Zhang, La; Stålsby Lundborg, Cecilia; Wen, Zehuai; Guo, Xinfeng; Qin, Xindong; Liang, Jueyao; Liu, Xusheng (1 December 2016). « Oral (Huang qi) for preventing frequent episodes of acute respiratory tract infection in children »Cochrane Database of Systematic Reviewsdoi:10.1002/14651858.CD011958.pub2PMC 6463872PMID 27905672.

Liu ZG, Xiong ZM, Yu XY. [Effect of astragalus injection on immune function in patients with congestive heart failure]Zhongguo Zhong Xi Yi Jie He Za Zhi. 2003 May;23(5):351-3.

Gu W, Yang YZ, He MX. [A study on combination therapy of Western and traditional Chinese medicine of acute viral myocarditis]. . Zhongguo Zhong Xi Yi Jie He Za Zhi. 1996 Dec;16(12):713-6.

Huang ZQ, Qin NP, Ye W. [Effect of Astragalus membranaceus on T-lymphocyte subsets in patients with viral myocarditis]Zhongguo Zhong Xi Yi Jie He Za Zhi. 1995 Jun;15(6):328-30.

Yan HJ. [Clinical and experimental study of the effect of kang er xin-I on viral myocarditis]. . Zhong Xi Yi Jie He Za Zhi. 1991 Aug;11(8):468-70, 452.
14. Liu JP, Yang M, Du XM. Herbal medicines for viral myocarditisCochrane Database Syst Rev. 2004;(3):CD003711. Review.

Wu J, Wang YX, et alEffect of astragalus injection on serious abdominal traumatic patients’ cellular immunityChin J Integr Med. 2006 Mar;12(1):29-31.

Clinical study on effect of Astragalus Injection and its immuno-regulation action in treating chronic aplastic anemia. Wang MS, Li J, Di HX. Chin J Integr Med. 2007 Jun;13(2):98-102.

Weng XS. [Treatment of leucopenia with pure Astragalus preparation–an analysis of 115 leucopenic cases]Zhongguo Zhong Xi Yi Jie He Za Zhi. 1995 Aug;15(8):462-4.

Upton R, Ed. Astragalus Root: analytical, quality control, and therapeutic monograph. American Herbal Pharmacopoeia. États-Unis, 1999.

AMR Astragalus membranaceus. Monograph. [No authors listed] Altern Med Rev. 2003 Feb;8(1):72-7. Review. Texte intégral : http://www.thorne.com

Immune system effects of echinacea, ginseng, and astragalus: a review. Block KI, Mead MN. Integr Cancer Ther. 2003 Sep;2(3):247-67. Review.

The effect of Echinacea purpurea, Astragalus membranaceus and Glycyrrhiza glabra on CD25 expression in humans: a pilot study. Zwickey H, Brush J, Iacullo CM et al. Phytother Res. 2007 Nov;21(11):1109-12.

The effect of Echinacea purpurea, Astragalus membranaceus and Glycyrrhiza glabra on CD69 expression and immune cell activation in humans. Brush J, Mendenhall E, Guggenheim A, et alPhytother Res. 2006 Aug;20(8):687-95.

Xiaofei Shang, Hu Pan, Maoxing Li, Xiaolou Miao, Hong Ding, « Lonicera japonica Thunb.: Ethnopharmacology, phytochemistry and pharmacology of an important traditional Chinese medicine », Journal of Ethnopharmacologyvol. 138,‎ p. 1-21

J.A. Taylor, W. Weber, L. Standish, H. Quinn, J. Goesling, M. McGann, C. Calabrese, « Efficacy and safety of echinacea in treating upper respiratory tract infections in children: a randomized controlled trial », JAMA, vol. 290, no 21,‎ 2003, p. 2824-2830 (PMID 14657066lire en ligne [archive], consulté le 18 février 2015)

Ronald B. Turner, M.D., Rudolf Bauer, Ph.D., Karin Woelkart, Thomas C. Hulsey, D.Sc., and J. David Gangemi, Ph.D.An Evaluation of Echinacea angustifolia in Experimental Rhinovirus Infections The New England Journal of Medicine Volume 353:341-348 July 28, 2005 version en ligne [archive]

Marlies Karsch-Völk, Bruce Barrett, Klaus Linde, « Echinacea for Preventing and Treating the Common Cold », JAMA, vol. 313, no 6,‎ 2015, p. 618-619 (résumé [archive])

V. Goel, R. Lovlin, R. Barton, M.R. Lyon, R. Bauer, T.D. Lee, T.K. Basu, « Efficacy of a standardized echinacea preparation (Echinilin) for the treatment of the common cold: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial », Journal of clinical pharmacy and therapeutics, vol. 29, no 1,‎ 2004, p. 75-83 (PMID 14748902lire en ligne [archive], consulté le 18 février 2015)

Sachin A. Shah, Stephen Sander, C. Michael White, Mike Rinaldi, Dr. Craig I. Coleman, « Evaluation of echinacea for the prévention and treatment of the momon cold: a meta-analysis », The Lancet, vol. 7, no 7,‎ 2007, p. 473-480.

Sadigh-Eteghad S, Khayat-Nuri, Abadi N, Ghavami S, Golabi M, Shanebandi D, « ‘Synergetic Effects of oral administration of levamisole and Echinacea purpurea on immune response in Wister rat », Res Cet Sci, vol. 91, no 1,‎ 2011, p. 82-5.

Carr AC, Maggini S. Vitamin C and Immune Function. Nutrients. 2017;9(11):1211. Published 2017 Nov 3. doi:10.3390/nu9111211
https://www.researchgate.net/publication/320843979_Vitamin_C_and_Immune_Function

Harvard Can vitamin C prevent a cold?
https://www.health.harvard.edu/cold-and-flu/can-vitamin-c-prevent-a-cold

Jafari D., Esmaeilzadeh A., Mohammadi-Kordkhayli M., Rezaei N. (2019) Vitamin C and the Immune System. In: Mahmoudi M., Rezaei N. (eds) Nutrition and Immunity. Springer, ChamFirst Online31 July 2019 DOI https://doi.org/10.1007/978-3-030-16073-9_5 Springer, Cham Print ISBN978-3-030-16072-2 Online ISBN978-3-030-16073-9

Stéphanie Gerbaka. Le cassis (Ribes nigrum L.) : études botanique, chimique et effets thérapeutiques.
Sciences pharmaceutiques. 2013. ffdumas-00844030f

Ashigai H, Komano Y, Wang G, Kawachi Y, Sunaga K, Yamamoto R, Takata R, Miyake M, Yanai T. Polysaccharide from black currant (Ribes nigrum L.) stimulates dendritic cells through TLR4 signaling. Biosci Microbiota Food Health. 2017;36(4):141-145. doi: 10.12938/bmfh.16-029. Epub 2017 Jul 4. PMID: 29038769; PMCID: PMC5633528.

Sforcin JM. Propolis and the immune system: a review. J Ethnopharmacol. 2007;113(1):1–14. doi:10.1016/j.jep.2007.05.012
https://www.researchgate.net/publication/6257328_Propolis_and_the_immune_system_A_review

K. Wolska*, A. Górska, K. Antosik and K. Ługowska Immunomodulatory Effects of Propolis and its Components on Basic Immune Cell Functions

Sim W, Barnard RT, Blaskovich MAT, Ziora ZM. Antimicrobial Silver in Medicinal and Consumer Applications: A Patent Review of the Past Decade (2007⁻2017). Antibiotics (Basel). 2018 Oct 26;7(4):93. doi: 10.3390/antibiotics7040093. PMID: 30373130; PMCID: PMC6315945.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6315945/

Wachtel-Galor S, Yuen J, Buswell JA, et al. Ganoderma lucidum (Lingzhi or Reishi): A Medicinal Mushroom. In: Benzie IFF, Wachtel-Galor S, editors. Herbal Medicine: Biomolecular and Clinical Aspects. 2nd edition. Boca Raton (FL): CRC Press/Taylor & Francis; 2011. Chapter 9. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK92757/

Schaeffer K, Wenner C, Novack J417 REISHI AND POLYSACCHARIDE-KRESTIN AS IMMUNE MODULATORS: DIFFERENTIAL EFFECTS OF MUSHROOM EXTRACTS ON BOTH CYTOKINE SECRETION AND INDUCTION OF T REGULTORY CELLS FROM HUMAN PERIPHERAL BLOOD.Journal of Investigative Medicine 2007;55:S144.

Vetvicka V, Vetvickova J. Immune-enhancing effects of Maitake (Grifola frondosa) and Shiitake (Lentinula edodes) extracts. Ann Transl Med. 2014 Feb;2(2):14. doi: 10.3978/j.issn.2305-5839.2014.01.05. PMID: 25332990; PMCID: PMC4202470.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4202470/

Blanchard, J.-. Cinnamomum camphora à cinéole (ravintsara), une plante au service de la prévention des infections nosocomiales en milieu hospitalier ?. Phytothérapie 5, 15–20 (2007). https://doi.org/10.1007/s10298-007-0202-1Published26 April 2007 Issue DateFebruary 2007 DOI https://doi.org/10.1007/s10298-007-0202-1

Nathalie Koziol. Huiles essentielles d’Eucalyptus globulus, d’Eucalyptus radiata et de Corymbia
citriodora : qualité, efficacité et toxicité. Sciences pharmaceutiques. 2015. ffhal-01733789f
https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733789/document

Schnitzler P, Schön K, Reichling J. Antiviral activity of Australian tea tree oil and eucalyptus oil against herpes simplex virus in cell culture. Pharmazie. 2001;56(4):343–347.
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11338678-antiviral-activity-of-australian-tea-tree-oil-and-eucalyptus-oil-against-herpes-simplex-virus-in-cell-culture/

Oleg V. Pyankov, Evgeny V. Usachev, Olga Pyankova & Igor E. Agranovski (2012) Inactivation of Airborne Influenza Virus by Tea Tree and Eucalyptus Oils, Aerosol Science and Technology, 46:12, 1295-1302, DOI: 10.1080/02786826.2012.708948
https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/02786826.2012.708948

Garozzo A, Timpanaro R, Bisignano B, Furneri PM, Bisignano G, Castro A. In vitro antiviral activity of Melaleuca alternifolia essential oil. Lett Appl Microbiol. 2009;49(6):806–808. doi:10.1111/j.1472-765X.2009.02740.x
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19843207-in-vitro-antiviral-activity-of-melaleuca-alternifolia-essential-oil/

Etude de la variation de la composition chimique de l’huile essentielle de Niaouli (Melaleuca Viridiflora Sol. Ex Gaertn. ) de Madagascar par Armand René Panja Ramanoelina

SFE Malaleuca viridiflora http://www.ethnopharmacologia.org/recherche-dans-prelude/?plant_id=3900

Phytochemical Analysis and in vitro Antiviral Activities of the Essential Oils of Seven Lebanon Species Monica R. Loizzo, Antoine M. Saab, Rosa Tundis, Giancarlo A. Statti, Francesco Menichini, Ilaria Lampronti, Roberto Gambari, Jindrich Cinatl, Hans Wilhelm Doerr First published:20 March 2008 https://doi.org/10.1002/cbdv.200890045
https://onlinelibrary.wiley.com/action/showCitFormats?doi=10.1002%2Fcbdv.200890045

Jiang Liu, Jing Zhang, FengWang, Xing-fuChenChemical constituents from the buds of Lonicera macranthoides in Sichuan, China Biochemical Systematics and Ecology, ISSN: 0305-1978, Vol: 54, Page: 68-70 Publication Year2014 https://doi.org/10.1016/j.bse.2013.12.005
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S030519781300238X?via%3Dihub

Vincent MJ, Bergeron E, Benjannet S, et al. Chloroquine is a potent inhibitor of SARS coronavirus infection and spread. Virol J. 2005;2:69. Published 2005 Aug 22. doi:10.1186/1743-422X-2-69
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16115318/

Keyaerts E, Vijgen L, Maes P, Neyts J, Van Ranst M. In vitro inhibition of severe acute respiratory syndrome coronavirus by chloroquine. Biochem Biophys Res Commun. 2004;323(1):264–268. doi:10.1016/j.bbrc.2004.08.085
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15351731/

Braga CB, Martins AC, Cayotopa AD, Klein WW, Schlosser AR, da Silva AF, de Souza MN, Andrade BW, Filgueira-Júnior JA, Pinto Wde J, da Silva-Nunes M. Side Effects of Chloroquine and Primaquine and Symptom Reduction in Malaria Endemic Area (Mâncio Lima, Acre, Brazil). Interdiscip Perspect Infect Dis. 2015;2015:346853. doi: 10.1155/2015/346853. Epub 2015 Aug 18. PMID: 26357512; PMCID: PMC4556080.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4556080/

Melles RB, Marmor MF. Pericentral retinopathy and racial differences in hydroxychloroquine toxicity. Ophthalmology. 2015;122(1):110–116. doi:10.1016/j.ophtha.2014.07.018
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25182842/

Golda A, Malek N, Dudek B, Zeglen S, Wojarski J, Ochman M, Kucewicz E, Zembala M, Potempa J, Pyrc K. Infection with human coronavirus NL63 enhances streptococcal adherence to epithelial cells. J Gen Virol. 2011 Jun;92(Pt 6):1358-1368. doi: 10.1099/vir.0.028381-0. Epub 2011 Feb 16. PMID: 21325482; PMCID: PMC3168281.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3168281/

Le combat pour la phagothérapie contre les bactéries continue
https://phago.news.blog/

.

.

.