Avertissement important

Lorsqu’un auteur écrit « Il faut ! » cela peut avoir différents sens.
Lorsqu’un charpentier écrit « Il faut choisir le bois de douglas » il y a un contexte sous-entendu : « En climat tempéré, etc. »
Dans tous les types de discours – sur la santé, sur les dispositifs techniques, sur le bâtiment, etc. – se posent le même type de problème.

Pas des prescriptions

Les informations données dans les différents sites d’Une fabrique de communs ne sont pas des prescriptions.
Nous ne savons rien de la situation particulière de la santé de telle personne, de l’état de tel bâtiment, des caractéristiques de tel dispositif technique.
S’il est dit dans un article « on doit faire ceci » cela veut dire « on doit faire ceci dans une situation strictement identique à celle de l’expérience qui est décrite« , pas dans une autre.

Une méthode d’expérimentation

Les situations et solutions décrites ont vocation à aider le lecteur à faire sa propre expérience d’une méthode pour sa santé, son bâtiment ou son dispositif technique.

Hors du champ des experts

Ce qui est exploré est souvent hors du champ des experts.
Typiquement un médecin dit à un patient : « Votre maladie est inconnue de la médecine et nous n’avons rien à vous proposer. » ou bien « Nous vous proposons une approche très douloureuse, très invalidante, avec un risque non négligeable d’accident qui vous permettra de survivre un peu« .
Même chose pour le bâtiment ou les dispositifs techniques.
Nous ne pouvons donc pas dire « demandez conseil à votre expert » puisqu’il n’y a pas d’expert.

L’importance des experts

Par contre les experts disposent d’outils de diagnostic qu’il est intéressant d’utiliser.
Par exemple si Pierre décide de traiter son cancer par l’alimentation et les plantes, il peut/doit contrôler l’efficacité par l’imagerie médicale.
Même chose pour le bâtiment ou les dispositifs techniques.

Les articles ne sont pas signés

C’est le médecin X qui a donné telle astuce pour telle vitamine de telle source.
C’est le pharmacien Y qui …
Chaque article – bloc d’information – a donc en réalité une multitude de sources.
Il ne serait pas juste qu’il soit signé d’un seul nom.

.

.

.

 

Publicités