L’inactivation des virus par l’argile

Auteur : Christian Bois
Réseau : Une fabrique de communs

Une évidence

Il y a plus de cinq ans nous avons créé un site en ligne pour décrire les pratiques thérapeutiques avec l’argile.

Nous l’avons appelé Mangeur de cailloux et l’on y trouve la description du traitement antiviral par l’argile.

Le monde est partagé en trois.
Les communautés qui ont gardé l’usage thérapeutique de l’argile.
Les occidentaux et d’autres qui ont perdu l’usage thérapeutique de l’argile.
Les chercheurs qui travaillent sur les vertus thérapeutiques de l’argile. (1)

Quand le symptôme au poumon a sa cause dans l’intestin

En plus de perdre les savoirs sur l’argile, l’occidental a perdu le sens de l’observation.

Si l’on se met à ré-observer on voit que, chaque fois que l’on a un encombrement pulmonaire « ordinaire » – avec ou sans virus ou bactérie – il y a un problème au niveau de l’intestin.

Mais l’on n’observe plus son intestin – c’est dégueulasse !!!

Dans les laboratoires de recherche le gut-lung axis est à la mode (2)

« Si tu as mal au poumon soigne tes boyaux ! » dit le proverbe.

On peut éviter la mort avec certains proverbes.

Notes

(1) On trouve ces travaux avec les noms des argiles en anglais.
Exemple : smectite https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/3827114/

(2)

Source image : WikiMedia

Une réflexion sur “L’inactivation des virus par l’argile

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s