Christian Bois : savoir s’étonner

Illustration : Si Christian Bois taguait les murs de la ville, ce serait avec son slogan « Ah ! Bon ? »

Christian Bois a eu plusieurs vies professionnelles :
– ingénieur en électronique (7 ans)
– ingénieur en informatique (7 ans)
– formateur en milieu hospitalier (10 ans) spécialiste des situations de crise
– chercheur en sciences de l’information et de la communication (7 ans)
– lanceur d’alerte pour la phagothérapie – 2018-19
– mobilisé pour la lutte contre le coronavirus – 2020

Cela a été possible grâce à la capacité de s’étonner, grâce à une curiosité aiguë et enfin le choix ( non-choix) d’être autodidacte.

La première fabrique

1986 et suivantes

Travail avec des praticiens de l’Hôpital d’instruction des armées Desgenettes.
Parmi les thèmes : Le syndrome post-traumatique au retour du champ de bataille – conflit chado-lybien.
Traduction des méthodes anglo-saxonnes en particulier Ernest Rossi.

Le mouvement « open »

Le configuration classique de la publication – le trio auteur-éditeur-client – est remise en question pour une palette de raisons (1)
En parallèle, le mouvement « open » concerne tous les domaines – logiciels, musique, contenus textuels.
Pour les contenus, la relation directe auteur-lecteur est privilégiée.

1998, on change de dimension

Expérimentation du rôle d’éditeur des articles de WikiPédia.
Cette co-édition amène à avoir environ un million de lecteurs chaque année – rapport 2019 d’Une fabrique de communs.

Mais l’édition sur WikiPédia comporte des formats assez lourds, alors nous décidons de créer des sites sur WordPress.
Une cinquantaine de sites pour nos projets principaux.
Une centaine de sites qui sont plus périphériques, des esquisses, etc.

1239 articles en ligne

Avec une variété incroyable :
– des articles académiques
– des articles « politiques » avec notre combat pour la phagothérapie
– des articles sur différents volets de la santé
– des articles pratiques
– en 2020 le défi du coronavirus s’impose dans notre activité de fabrique de communs

Notes

(1) Pour les geeks : les formats ouverts. Le logiciel libre. Le matériel libre. Le projet GNU.
Globalement : La culture open.
Pour le contenu : L’initiative d’archives ouvertes

.

.

.

Source : WikiMédia Wykis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s